Pourquoi j’éjacule trop vite ?

Cabinet de Psychologie Brialy

L’éjaculation précoce est un trouble sexuel assez répandu et réversible. Parfois, à tort, elle est associée à l’impuissance ou à la fatalité. Or, cela peut juste être transitoire. D’ailleurs, l’éjaculation précoce est un des sujets principaux de consultations en sexothérapie. 

Je vous reçois en rendez-vous individuel ou en couple.

Avec vos mots et vos questionnements, je vous accueille dans un espace de libre parole. 

Mon écoute est active, bienveillante, objective et dénuée de tout jugement.

J’utilise des thérapies brèves*. Je m’adapte à vos réactions et à votre rythme. Ainsi, je personnalise des outils et méthodes thérapeutiques. 

Ensemble, grâce à une approche collaborative, nous mobilisons vos ressources pour favoriser votre sexualité épanouie et joyeuse en toute confiance..

Je vous accompagne vers votre mieux-être.

Manifestations d’une éjaculation trop rapide :

  • Vous avez la sensation de n’avoir aucun contrôle ;
  • Donc, vous éjaculez entre 1 et 3 minutes ;
  • En ayant pénétré, brièvement, ou pas du tout, votre partenaire ;
  • Ou lors d’une masturbation ;
  • Parfois, vous éjaculez quasiment sans contact ;
  • Votre gland est hypersensible.
  • Quand vous éjaculez, vous avez la sensation d’un simple réflexe ;
  • De ce fait, vous ressentez peu ou aucun plaisir ;
  • Par conséquent, cela impacte votre confiance en vous, l’intimité de votre couple :
  • Ou vous empêche d’envisager de nouvelles rencontres, notamment.
  • Cela peut exister depuis toujours, ou après une période classique,ou uniquement dans des situations précises ou avec certains ou certaines partenaires.

Facteurs d’une éjaculation trop rapide :

  • Ils peuvent être organiques ou psychologiques.
  • Une infection possible, une opération, par exemple ;
  • L’absence de plaisir, l’accouchement récent de votre partenaire ;
  • Des tabous et interdits forts, une image dépréciée de la sexualité ;
  • Une expérience sexuelle antérieure traumatisante ;
  • Un stress important, des difficultés soudaines vous rendant moins disponible ;
  • Une usure de votre couple, une infidélité ;
  • Un conflit relationnel avec votre partenaire, une colère non exprimée ;
  • Des attentes, des caresses, des pratiques et des rythmes sexuels différents de ceux de votre partenaire ;
  • Le réveil d’un abus…

Cadre :

Un accompagnement en Sexothérapie ne se substitue ni à un suivi médical, ni à une consultation auprès d’un spécialiste. Des professionnels de santé interviendront également  : bilans cliniques, diagnostics, (cf. CGU).

*Les thérapies brèves sont issues des TCC : Thérapies cognito-comportementales. En 2004, elles ont été validées par L’INSERM : Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, sous la double tutelle des Ministères de la Santé et de la Recherche.

 

Vous avez des questions sur l’éjaculation prématurée et sur les méthodes que j’utilise.

Toutes sont intéressantes et peuvent être poséesJe suis à votre disposition. Parlons-en.

Retour en haut