Cabinet de Psychologie Brialy

L’éjaculation précoce est un trouble sexuel assez répandu et tout à fait réversible. Parfois, à tort, elle est associée à l’impuissance ou à la fatalité. Or, cela peut juste être transitoire. D’ailleurs, l’éjaculation précoce est un des sujets principaux de consultations de sexothérapie. Vous souhaitez aborder ce thème pour comprendre et recouvrer une éjaculation classique. 

Avec vos mots et vos ressentis, je vous accueille dans un espace de libre parole. Mon écoute est attentive et bienveillante. Pragmatique et dénuée de tout jugement.

Ensemble, grâce à un travail collaboratif à visée sexothérapeutique et psychothérapeutique, nous abordons vos spécificités. En toute simplicité, de la façon la plus confortable pour vous et à votre rythme, bien sûr. En premier lieu, nous mettons à profit vos ressources, afin d’identifier vos points de blocages. Ainsi que votre contexte, souvent déterminant. Ensuite, nous développons de nouveaux comportements bénéfiquesAfin de réinvestir votre sexualité.

Dans ce cadre, nous utilisons des thérapies brèves, issues des TCCThérapies cognito-comportementales, validées par L’INSERM*. Et des protocoles sexothérapeutiques que je personnalise. Selon votre demande. Selon votre temporalité. Je vous accompagne. A titre individuel ou en couple. Vers votre bien-être et votre autonomie.

*INSERM : Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale. Sous la double tutelle des Ministères de la Santé et de la Recherche.

Manifestations :

  • Vous avez la sensation de n’avoir aucun contrôle ;
  • Donc, vous éjaculez entre 1 et 3 minutes ;
  • En ayant pénétré, brièvement, votre partenaire ;
  • Ou lors d’une masturbation ;
  • Parfois, vous éjaculez quasiment sans contact ;
  • Votre gland est hypersensible.
  • Quand vous éjaculez, c’est de l’ordre du réflexe ;
  • De ce fait, vous ressentez peu ou aucun plaisir ;
  • Par conséquent, cela impacte l’intimité de votre couple :
  • Ou vous empêche d’envisager de nouvelles rencontres, notamment.
  • Cela peut exister depuis toujours, ou après une période classique,ou uniquement dans des situations précises ou avec certain(e)s partenaires.

Facteurs :

  • Ils peuvent être organiques ou psychologiques :
  • Une infection possible, une opération, par exemple ;
  • L’absence de plaisir, l’accouchement récent de votre partenaire ;
  • Des tabous et interdits forts, une image dépréciée de la sexualité ;
  • Une expérience sexuelle antérieure traumatisante ;
  • Un stress important, des difficultés soudaines vous rendant moins disponible ;
  • Une usure de votre couple, une infidélité ;
  • Un conflit relationnel avec votre partenaire, une colère non exprimée ;
  • Des attentes, des caresses, des pratiques et des rythmes sexuels différents de ceux de votre partenaire ;
  • Le réveil d’un abus…

Selon vos spécificités, d’autres professionnels pourraient intervenir, conjointement.

Vous avez des questions sur l’éjaculation prématurée. Toutes peuvent être posées. Parlons-en. Je suis à votre disposition.